Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
samedi 21 mars 2015 - par Jean-Sébastien BORDE

L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Pfizer...tous partenaires !

...du 9e Congrès de la Médecine Générale France

Le 9e Congrès de la Médecine Générale France se tiendra Porte Maillot à Paris les 26, 27 et 28 Mars 2015.
Il est organisé par le Collège de la Médecine Générale, qui n’hésite pas à multiplier les sponsors (pudiquement appelés « partenaires »), transformant une réunion à vocation scientifique en véritable foire commerciale.

En 2012, le sponsoring de Coca Cola et Mac Donald avait conduit une organisation citoyenne informelle, Le Mouvement de Désaliénation des médecins, à manifester par l’humour sa désapprobation, à l’entrée même du congrès.

Pour toute défense, les organisateurs du congrès répondaient, avec un humour involontaire cette fois, que cela permettait de réduire le coût de l’inscription des médecins nécessiteux, et que Mac Donald faisait beaucoup d’efforts en termes de nutrition.

Force est de constater que 3 ans plus tard, rien n’a changé.
Le site du congrès recense ainsi pas moins de 59 partenaires qui se répartissent ainsi :
Édition : 18
Informatique : 12
Firmes pharmaceutiques et de matériel médical : 11
Firmes agroalimentaires et cosmétiques : 5, dont une nouvelle fois Mac Donald.
Assurances : 5
Thermalisme : 2
Association de Formation médicale continue : 1
Association de patients : 1
Concrètement, ces partenariats se matérialisent par des symposia, multiples conférences faisant la promotion plus ou moins explicite des produits maison, au sein même du congrès. Les sociétés louent des stands dans un espace commercial que l’on pourrait qualifier de « salon de la médecine générale », dans lequel les médecins sont invités à profiter de l’hospitalité des firmes lors de cocktails renouvelés à chaque pause.

Au milieu de cette nuée de sponsors commerciaux figurent, presque discrètement, plusieurs agences publiques de santé : L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé), la HAS (Haute Autorité de Santé), L’INPES (Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé) et l’INCa (Institut National du Cancer).

Des institutions dont la raison d’être est d’apporter une expertise indépendante en matière de santé publique. La loi 2011-2012 du 29 décembre 2011, dite loi Bertrand, devait définir les conditions permettant de s’assurer de cette indépendance. Las, le décret d’application instaurant la charte de l’expertise laisse le soin à chacune de ces institutions de définir ce qui pour elle constitue un conflit d’intérêts. Le Conseil d’État a rejeté notre requête en annulation de ce décret, arguant qu’il ne faisait pas obstacle à une décision impartiale de ces institutions.

Il appartient donc à chacune de ces agences de choisir où placer le curseur de son indépendance. Leur partenariat avec des firmes, au sein de grandes foires commerciales telles que ce congrès, semble indiquer que le curseur ne sera pas placé très haut.

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • samedi 21 mars 2015 - par G. Schaumann Repondre

    L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Sanofi...tous partenaires !

    C’est exactement la réflexion que j’avais faite à mes professeurs de MG, il y a 4 ou 5 ans, lorsque j’avais découvert le pot-aux-roses sur le petit flyer qui nous avait été distribué par eux-mêmes à la fac : comment pouvez-vous, dans le même temps, nous bassiner à longueur de "cours" sur l’indépendance des MG qui fait leur spécificité, la lecture de prescrire (que je me suis farcie) et tout le tintouin, ET nous inciter à aller à un congrès dont les sponsors sont entre autres des firmes pharmaceutiques et, cerise sur le gâteau, MAC DONALD ?!
    Le dit prof m’avait alors pondu une réponse molle, du même acabit que l’ensemble de l’enseignement médiocre dispensé aux IMG, à base de "les idéaux c’est bien mais bon", "dans la vraie vie c’est pas pareil" etc ...

  • dimanche 22 mars 2015 - par docteurdu16 Repondre

    L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Sanofi...tous partenaires !

    Vous avez parfaitement raison de dénoncer cette collusion mais il ne faudrait pas nous faire croire que les Agences gouvernementales sont vierges de toute influence. Elles sont même, à mon avis, plus dangereuses car, sous le masque d’une illusoire indépendance, elles imposent sournoisement la politique de big pharma à la Santé publique (pardon d’utiliser un teme aussi grossier).
    Merci pourtant pour cette information capitale : la médecine générale meurt en se corrompant.

  • dimanche 22 mars 2015 - par A. Sevestre Repondre

    L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Sanofi...tous partenaires !

    a docdu16 : personne n’est dupe au Formindep du fonctionnement de nos institutions sanitaires ainsi que de nos autorités. Il suffit de faire une recherche sur notre site avec HAS, INCa ou AFSSAPS/ANSM. 
    Cette photo de famille illustre leur "souplesse".

  • lundi 23 mars 2015 - par F Tourmen Repondre

    L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Sanofi...tous partenaires !

    Complètement d’accord avec Dr du 16 sur ce qui se passe ne ce moment au niveau des agences où l’influence des firmes est souvent bien dissimulée sous une apparente virginité (effet pervers de la transparence). J’ai la naïveté d’y être présente à petit niveau mais ça me permet de voir un peu ce qui s’y passe !!!
    voir Marianne en PJ, l’industrie contre attaque alors qu’elle réclame le secret des affaires !!!!

    http://www.marianne.net/petite-cachotterie-haute-autorite-sante-100232145.html

  • lundi 4 mai 2015 - par Docteur du 94 Repondre

    L’ANSM, la HAS, l’INPES, l’INCa, Mac Donald’s et Pfizer...tous partenaires !

    Bonjour,
    Ce n’est nullement nouveau. Mac Do subventionnait déjà le MEDEC il y a dix ans où se déroulaient des tables rondes (entre autres) financées par Président sur le bienfait des fromages et par le syndicat des charcutiers sur ceux de leurs produits ! L’irruption de l’agro alimentaire dans le lavage de cerveaux des médecins va de pair avec une relative vigilance à l’égard des labos, mais surtout un plus grand pouvoir prescripteur des médecins dans les actes de la vie quotidienne.
    Naguère les fabricants de tabac incitaient les médecins à prescrire leur marque (Camel entre autres) arguant de leurs bienfaits sur la santé des voies aéro digestives supérieures. Ils ne reculent devant rien, tout comme Mac Do qui affirme se préoccuper de la nutrition !!!!
    En plus, le discours de la "vraie vie" traverse même les agences qui raclent leurs fonds de tiroirs pour financer leurs bureaucraties auto-alimentées alors qu’elles s’éloignent de plus en plus des enjeux politiques (au sens noble du terme) du terrain.
    Comment s’étonner de l’accroissement des inégalités de santé ?